DOSSIER DE PRESSE

____________________________________________________________________________________

  

-AUTEURE-COMPOSITRICE-INTERPRÈTE-

 

 « Chez Geneviève Binette on sent le travail, le travail et le travail. (…) Merveilleusement bien fait! Elle écrit très bien cette fille-là. Si elle passe dans votre coin allez la voir en spectacle! »

Sylvain Ménard, La Vitrine,Émission "Puis-ce qu'il faut se lever" de Paul Arcand au 98.5 FM, 1er Avril 2016

 

"Geneviève Binette lance un album tout en profondeur. Le disque, à la fois introspectif et éclaté enchaîne les douces mélodies rythmées au son des cordes et des arrangements dynamiques cuivrés"

Philippe Lavoix-Meunier, Journal la Seigneurie, 18 Mai 2016

 

" On y retrouve des cuivres chauds, des rythmes audacieux et des textes léchés et bien écrits. Ce qui est certain avec Sous notre peau, c'est qu'on ne fait pas du surplace. Entre l'enjouée Hé toi qui use d'une section de cuivre et Avant l'Orage , sombre qui la suit, on a droit à tout un changement. (...) C'est assez coloré et funky et ça se compare avantageusement aux Mara Tremblay et Catherine Major de ce monde."

Louis-Philippe Labrèche, Le Canal Auditif, 12 Avril 2016 

 

 

 "Sous notre peau se démarque par une forte théâtralité dans la présentation de pièces emballées de cuivres et soutenues par une expressivité vocale marquée" Élise Jetté, BRBR, 13 Avril 2016

 

" Les chansons plus introspectives de Geneviève Binette valent largement le détour, autant grâce à la qualité de ses textes que grâce à sa musique qui arrive à bien les mettre en valeur "

Olivier Dénommée, Critique de salon, 6 Avril 2016

 

 "Entre mélancolie et soif de vivre son cœur balance.(...) Sur Karma, les cuivres pimpants donne un air plus rétro et plus dynamique aux paroles libératrices. Un album personnel mais universel." 

Virginie Landry, Journal Métro, 8 Avril 2016

 

 "Chamber pop sounds good on "Sous notre peau" from Geneviève Binette."

Canadian Music Blog, 1er Avril 2016

 

" Geneviève écrit et compose de fort belles chansons aussi folk que féminines. (...) Le premier extrait, Whisky, a un petit côté seventies avec ses textures funky! Un beau moment." 

Jacques Boivin, ecoutedonc.ca, 29 Février 2016

 

" Chaque fois que j'ai l'occasion d'entendre Geneviève Binette,

c'est un plaisir renouvelé. Ce soir ne fait pas exception : une artiste originale, intègre, sensible et qui sait gagner son public ". 

Michel Parent, Québec Pop, 24 Janvier 2013

 

" Une voix envoûtante qui chante des paroles brillantes et touchantes ".

 Jean-François Breton, La Seigneurie, 4 Octobre 2008

 

" Geneviève Binette, pétillante, est à suivre de très près. Au terme d'un récital sans complexe, alternant dentelle et rentre-dedans, elle a même recueilli l'une des plus belles ovations de la semaine". 

Jean Théfhaine, revue Chorus no.57, France, automne 2006  

 

 " Toute menue, Geneviève Binette est redoutablement efficace (...). Elle sait créer une atmosphère, installer une connivence avec le public".  

Daniel Côté, Le Quotidien, 10 Juin 2006

 

" La voie de la formation-la vraie, pas celle de la télé-peut mener encore utilement au métier. Plus que notable, la présence aux finales de (...) et Geneviève Binette,  tous issus de l'École de la Chanson de Granby(...), parlait plus avantageusement que cent brochures de la qualité de l'enseignement prodigué : la chanson, comprenait-t'on, n'est pas seulement affaire d'inspiration et de désir d'expression, mais travail d'artisan " . 

Sylvain Cormier, Le Devoir, Septembre 2004

 

 -PAROLIÈRE-

 

 "Jugez-en par les trois titre forts de la fin : prenante "Je t’emmènerai"" (...), captivante(s) comme un road-movie. L'auto qui ralentit pour mieux regarder : ça ne ment pas ".  

Sylvain Cormier, Le Devoir, 29 Août 2014   ( Pour l'album  éponyme de Willows )

 

" Mention aussi à la douce mélancolie, avec une touche de sensualité de Je t’emmènerai " .

Olivier Denommée, Critique de salon, 23 Août 2014 

(Pour l'album éponyme de Willows)

 

 "( ... ) de Geneviève Binette et Damien Robitaille (la chanson-titre, valse-rurale très Hank Williams dans le genre), entre autres remarquables réussites, qui valent amplement les succès "fédérateurs" signés Plamondon- Cocciante (Je t'oublierai, je t'oublierai) ou Basset-Langolff (La Lune) ".  Sylvain Cormier, Le Devoir, 14 Avril 2007 

(Pour l'album "De retour à la Source d'Isabelle Boulay )

 

 "Durant quelques années, entre le Zénith et les Francofolies, Isabelle Boulay cogite. Elle a en main sa chanson-titre écrite par Geneviève Binette, un truc franchement country qui donne envie d'en avoir dix. "

François Desmeules, Voir Montréal, 19 Avril 2007 

(Pour l'album "De retour à la Source d'Isabelle Boulay )

 

"Quand j'ai reçu la chanson De retour à la source, j'avais l'impression que c'était une photographie de ma réalité, de mes désirs" 

Isabelle Boulay, Entrevue "Allo Vedettes" Volume 26 no. 33, 2007 

 

Le disque country d'Isabelle Boulay s'intitulera De Retour à la Source,une composition de Damien Robitaille et de Geneviève Binette. -Cette histoire est le coeur de l'album explique la chanteuse (...).Les paroles évoquées dans le texte. qui débutent par À mi chemin entre hier et demain..." sa simplicité et la douceur de la mélodie ont été le point de départ, son germe." 

Agnes Gaudet, Le Journal de Montréal, 17 Janvier 2007